Bavure à Cormaranche-en-Bugey dans la nuit du 30/06/2018.

La qualité de nos médias locaux parle d’elle même, il suffit de regarder les titres: « Coups de feu en pleine nuit à Cormaranche-en-Bugey: deux blessés dans une rixe » pour le Progrès du 01/07/2018 et « Policier agressé : un des jeunes a été incarcéré » pour l’article du 07/07/2018. Quant à France 3: « Cormaranche-en-Bugey (Ain): un blessé par balle après une bagarre houleuse » pour l’article du 01/07/2018 et  » Rixe à Cormaranche-en-Bugey (Ain): quatre jeunes mis en examen, un policier suivi par l’IGPN » pour celui du 07/07/2018. On voit tout de suite de quel côté penchent les balances au Progrès!

Du côté des faits, une chose est sûre : un membre de la police aux frontières rentrant chez lui après son SService a fait usage de son arme à feu sur des jeunes du village en train de faire la fête dans et hors de la salle communale, réservée à cet effet. Maintenant la vie de deux jeunes du plateau vacille, un est même en train de dormir en prison et cette tragédie semble se passer dans l’indifférence, à l’heure ou seul le ballon rond semble avoir de l’importance.

Total soutien contre ces jeunes victimes d’abus de pouvoir de la part d’un dépositaire de la force publique qui quelquefois fois n’est pas une farce.

Un soutien plus important que cet article serait le bienvenu, pourquoi pas un rassemblement à Cormaranche- en-Bugey ou devant la maison d’arrêt de Bourg-en-Bresse pour demander la libération d’un jeune homme coupable d’avoir résisté à un cowboy le menaçant avec son flingot ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *