La direction de La Poste licencie Aziz !

Communiqué du syndicat Sud PTT 74 :

Ici, la lettre de Aziz aux usagères et usagers.

« Aziz était facteur depuis 8 ans à Chatillon Bellegarde dans l’Ain, un centre courrier ordinaire avec un personnel en souffrance subissant les multiples réorganisations et le manque crucial de moyens humains.

En mai 2018, pour dénoncer ses conditions de travail et celles de ses collègues, il entame une grève de la faim devant les locaux de son centre courrier. Son action médiatisée durera 19 jours mais n’est pas du go t de la Direction de La Poste. Le 6 juin, il reçoit la visite de Eric CLAVAUD, Directeur courrier de la région Rhône Alpes Auvergne, qui vient le provoquer et le menacer de représailles devant témoins.

A sa reprise du travail, il reçoit une convocation à un entretien préalable à licenciement pour le 6 aoû t. Il lui est reproché d’avoir donné une interview le 29 mai à la radio SORGIA FM dans laquelle il accuse La Poste de mettre gravement en danger son personnel, de ne pas respecter la loi et de qualifier de criminels les responsable.

Convoqué le 11 septembre à une commission de discipline qui demande le licenciement pour faute grave, il fait, avec ses défenseurs, la démonstration qu’il s’agit d’une vengeance de La Poste et d’une atteinte à la liberté d’expression. Aucun reproche n’est fait sur la qualité de travail d’Aziz.

Par contre, des exemples précis sont donnés sur la souffrance du centre courrier (la moitié du personnel en arrêt, des menaces de Lionel FRAU, Directeur de l’établissement, contre d’autres facteurs, une factrice qui fait un malaise qualifié par la médecine « d’épuisement professionnel »)

Le 14 septembre, Jean Marc HOLYDA, Directeur Opérationnel en charge de l’Ain et du Rhône, signe la lettre de licenciement pour faute. Ce licenciement que nous qualifions d’abusif sera contesté devant le tribunal des prud’hommes.

Concernant la situation du centre courrier de Châtillon Bellegarde, nous exigeons des conditions de travail décentes pour le personnel donc une charge de travail compatible avec les horaires impartis et la possibilité de prendre des congés (pas d’interdiction de prendre des congés en décembre) »

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*